L'obsession des sneakers est loin de s'essouffler, bien au contraire, le marché n'a jamais connu une croissance aussi importante que c'est 5 dernières années. Alors qu'il y a quelques années de cela, les baskets n'étaient qu'un simple produit lifestyle et de sport, aujourd'hui elles sont conservées deadstock, dans leur boîte d'origine, souvent jamais ou très peu portées car leur valeur à la revente ne cesse d'augmenter mois après mois.
Néanmoins, toutes les sneakers ne se revendent pas à prix d'or, nous allons vous expliquer comment cela fonctionne et surtout comment estimer facilement vos sneakers.

Nike et Adidas dominent le marché de la sneakers

Aujourd'hui, le marché de la sneakers se concentre principalement autour de deux grandes marques, Adidas et Nike. Ces deux acteurs maîtrisent parfaitement leur marketing autour des nombreuses paires qui sortent chaque mois, en éditions limités. En réalisant des collaborations avec des artistes (Kanye, Travis Scott...) ou encore des licences (GoT, Stranger Things, Toy Story), ils réussissent à créer une attente énorme autour de leurs prochaines sneakers.

La hype

On ne va pas se mentir, la speculation autour des sneakers repose souvent sur la hype et l'attente autour de celle-ci. Plus la hype sera élevée, plus le prix à la revente risque de s'envoler. Quand une marque annonce peu de quantités sur un modèle, celui-ci se (re)vendra généralement très bien.
Pour savoir si un modèle va être demandé, vous pouvez consulter les votes sur la rubrique "Calendrier des sorties" de notre site, mais également rejoindre des groupes Facebook spécialisés et regarder sur Twitter si le modèle est souvent mentionné.

Les quantités disponibles à la sortie

Comme on vous l'a dit plus haut, plus la paire est limité, plus elle a de chances de bien se revendre. C'est la règle de l'offre et la demande qui s'applique à la sneakers comme sur tous les marchés.
Récemment, Adidas à trouvé un nouveau moyen de créer de la frustration et booster la hype sur une paire en créant des exclusivités par continent avec les dernières Yeezy Boost 350 V2. Ces dernières sont limités et un colorway est dédié à chaque continent, un bon moyen pour créer de la hype en Europe sur une exclu US ou Asie et inversement.

L'état de votre paire

Une paire deadstock (neuve, avec étiquette...) se revendra systématiquement plus cher qu'une paire déjà portée, même une seule fois.
Néanmoins, la particularité du marché de la sneakers fait qu'une paire de collection, même déjà portée pourra se revendre plus cher que son prix d'achat.

La pointure

Pour faire simple, les marques produisent beaucoup moins de quantités de sneakers en petites et très grandes tailles...et fatalement, le prix à la revente est souvent beaucoup plus élevé pour une Yeezy taille 36 que pour une paire en 44.

Un argus pour estimer vos sneakers simplement

Comme pour avez pu le constater, estimer le prix de ses sneakers est loin d'être simple. Il faut prendre en compte de nombreux critères, analyser et comprendre le marché, la hype autour d'un modèle...bref il faut être expert.

Partant de ce constat, nous avons développé la côte officielle des sneakers, un outil simple sur lequel vous pouvez estimer vos sneakers neuves ou d'occasion en quelques clics.
Il vous suffit de renseigner votre modèle, pointure, état (de la sneakers) et vous obtenez son prix à la revente, en temps réel. C'est à dire qu'aujourd'hui, votre Yeezy Boost 350 Zebra se revend peut-être 400 euros...mais si vous refaites une estimation dans quelques jours, la côte aura peut-être augmentée ou baissée. Nous vous conseiller de vérifier régulièrement si vous cherchez à acquérir ou vendre un modèle en particulier.

Pour tester notre argus, rendez-vous ici !